DIALOGUES AURORA 2018 BERLIN

French
Intro: 
Des militants et des organisations humanitaires internationales se sont retrouvés aux Dialogues Aurora à Berlin les 11 et 12 décembre afin de discuter et identifier des solutions à certains des défis humanitaires les plus répandus dans le monde. L’événement intitulé «l’humanité dans un monde fragile - partenariat pour le changement» était axé sur des discussions concernant la crise actuelle des réfugiés, les déplacements et les migrations, des scénarios de conflit ainsi que la progression du populisme ».
Weight: 
700 000
Story elements: 
Text: 
Des militants et des organisations humanitaires internationales se sont retrouvés aux Dialogues Aurora à Berlin les 11 et 12 décembre afin de discuter et identifier des solutions à certains des défis humanitaires les plus répandus dans le monde. L’événement intitulé «l’humanité dans un monde fragile - partenariat pour le changement» était axé sur des discussions concernant la crise actuelle des réfugiés, les déplacements et les migrations, des scénarios de conflit ainsi que la progression du populisme ».
Text: 

Animés par le journaliste international Nik Gowing, les Dialogues Aurora ont commencé par une allocution liminaire de Joachim Rogall, président et directeur exécutif de la Fondation Robert Bosch, et par Ruben Vardanyan, cofondateur de l’Initiative Humanitaire Aurora. Ils ont été suivis d’une discussion entre Dorothee Nolte, rédactrice en chef du média allemand Der Tagesspiegel et le Dr Tom Catena, qui a été nommé président de l’Initiative Humanitaire Aurora lors de la première journée du forum. Le Dr Catena a parlé de son expérience concrète en sa qualité d’unique médecin permanent basé dans les Monts Nouba au Soudan, où l'aide humaine est actuellement limitée. Il a également expliqué que son expérience l'avait aidé à mieux comprendre la nécessité de créer un lien fort entre les militants humanitaires et les personnes touchées par les crises humanitaires.

Intitulée «un monde sous pression», la table ronde inaugurale a vu les participants se plaindre de la pression croissante exercée sur le travail des humanitaires. Cem Özdemir, membre du Bundestag (Parlement allemand), a souligné que les démocraties européennes sont actuellement menacées par la montée en puissance de régimes illibéraux. « Les démocraties libérales sont menacées », a dit Özdemir. « Malheureusement, nous avons de plus en plus de pays menacés par des régimes illibéraux. Ce qui se passe dans le monde arrive parce que nous l'avons permis. Nous pouvons être aussi ceux qui vont mettre un terme à cela. Un seul pays ne peut pas faire la différence, mais collectivement, l’UE peut faire la différence. »

 

 

La deuxième journée des dialogues Aurora a débuté par une discussion sur «l’humanité dans un monde fragile». L’Ambassadeur Wolfgang Ischinger, président de la Conférence de Munich sur la sécurité et ancien ambassadeur d’Allemagne aux États-Unis et au Royaume-Uni, a appelé à la responsabilité de chaque État de s’élever contre l’injustice. « Dans l'UE et en Allemagne, nous avons dressé un bilan catastrophique de notre incapacité à faire face à la pire crise humanitaire depuis des décennies, à savoir la guerre en Syrie », a-t-il déclaré. «Nous avons détourné notre regard. Mais même si vous détournez le regard, vous êtes toujours coupable. Si vous pouvez faire quelque chose et que vous choisissez de ne pas le faire, c’est que vous êtes coupable. » L'Ambassadeur Ischinger a ajouté : « Nous avons assisté à une dépréciation du droit international et à l'érosion de la confiance aux effets dévastateurs. Nous devons réinterpréter le droit international dans une direction qui protège les humains et les citoyens et non les dictateurs. » Les participants ont également souligné que la sécurité humaine devait être une priorité dans le droit international et que les pays européens ne pouvaient plus tourner le dos aux catastrophes humanitaires en cours à travers l’Europe.

Ruben Vardanyan, cofondateur de l'Initiative Humanitaire Aurora, a signifié aux participants que le plus grand défi auquel le monde est confronté aujourd'hui est l'indifférence. « Nous vivons actuellement dans un monde de plus en plus polarisé, alimenté par le manque de confiance et la désinformation », a-t-il dit. « Dans la société actuelle, il devient de plus en plus important de collaborer et de constituer un réseau de personnes de confiance. Les liens personnels sont essentiels et je suis extrêmement heureux de constater que les Dialogues Aurora de cette année ont de nouveau réuni des représentants exceptionnels qui effectuent un travail exemplaire dans le domaine humanitaire. Merci de faire partie du mouvement Aurora, d'avoir apporté de l'espoir et d'avoir contribué à préserver l'avenir de l'humanité. »

Les Dialogues Aurora se sont achevés par un «appel à l'action» du Dr Tom Catena, qui, dans un discours passionné, a fait référence à la mission de l'Initiative Humanitaire Aurora. Cette dernière tire profit de l’expérience du génocide arménien pour responsabiliser les héros humanitaires modernes à venir en aide à ceux qui  ont un besoin urgent d’aide humanitaire de base et pour que le cycle de dons à l’échelle internationale puisse se poursuivre. Dans son appel à l'action, le Dr Catena a déclaré : «Les Arméniens se sont transformés de victimes en donateurs humanitaires ; la communauté Aurora devrait être stimulée par cela, entreprendre une action humanitaire et combler le« vide humanitaire ».

Les dialogues Aurora ont été organisés en partenariat avec la Global Perspectives Initiative (GPI), le ministère fédéral allemand des Affaires étrangères, Roland Berger Siftung, Robert Bosch Siftung, EY et l'UNICEF.

Vous trouverez ici les liens vers les vidéos des sessions et discussions (en anglais) des Dialogues Aurora 2018 de Berlin :

Un Monde sous Pression

Une conversation avec Tom Catena

L'humanité dans un Monde Fragile

Partenariat pour le Changement

Renforcement de l'Impact

Header image: