logo
FERMERMenu
Pourquoi nous avons besoin de toutes sortes d'esprits

Pourquoi nous avons besoin de toutes sortes d'esprits

L'événement Dialogues Aurora En ligne a été organisé le 14 octobre 2021 et comprenait la présentation des trois projets portés par les trois finalistes de Young Aurora 2021 et une table ronde qui a permis aux panélistes de présenter leur point de vue sur les façons uniques dont les humains pensent, traitent et créent, ainsi que la manière de méditer sur l'importance d'encourager les jeunes à mettre leurs compétences et leurs talents à profit pour rendre le monde meilleur. Lancé en 2017 et présenté par l'Initiative Humanitaire Aurora en partenariat avec l’UWC International, Teach For All et l'African Leadership Academy, le programme Young Aurora fête cette année son cinquième anniversaire. 

Hannah Tümpel, directrice exécutive adjointe de l'UWC International, a ouvert l'événement et a donné la parole à Veronika Zonabend, investisseuse d'impact et entrepreneure social, co-fondatrice de la RVVZ Family Foundation ; partenaire fondatrice et présidente du conseil d’administration de l'UWC Dilijan College en Arménie, pour les remarques de bienvenue. Tout en félicitant les finalistes de Young Aurora 2021, Mme Zonabend a déclaré : « Nous espérons vraiment qu'avec ce projet, nous aiderons les jeunes à trouver leur passion et, tout d'abord, à apprendre sur eux-mêmes, [sur] ce qu'ils sont prêts à faire de leur vie. Nos finalistes ont de la passion, ils ont du talent, je crois profondément qu'ils deviendront des bâtisseurs de ponts. »

S’en est suivi la présentation des trois projets des finalistes de Young Aurora 2021, avec des équipes de l’UWC Atlantic, UWC East Africa et Waterford Kamhlaba UWCSA (WK UWCSA). Chacun ont décrit leurs plans pour résoudre un problème humanitaire dans les communautés de leurs écoles. Les membres du jury de sélection ont eu l'occasion de poser leurs questions puis de se retirer pour décider du gagnant. Le jury comprenait le lauréat du Prix Aurora 2019, Mirza Dinnayi, cofondateur et directeur d'Air Bridge Iraq ; l’Humanitaire Aurora 2016 et secrétaire générale du Front de Libération des Travailleurs Forcés du Pakistan (BLLF), Syeda Ghulam Fatima ; Maria Ines Kavamura, membre du conseil d'administration de l'UWC International ; Alice Petrossian, membre du conseil d'administration de l'UWC Dilijan et John Prendergast, membre du Comité de Sélection du Prix Aurora et cofondateur de The Sentry. 

Pendant que le jury a délibéré, la table ronde intitulée « Pourquoi nous avons besoin de toutes sortes d'esprits » a commencé. Elle était modérée par Jaime Nieman, professeur de politique internationale à l'Eastern Mediterranean International School, avec comme intervenants Musimbi Kanyoro, présidente du conseil d'administration international de l'UWC et Zac Merida, diplômé de l’UWC Dilijan promotion 2021 et étudiant à Sciences Po, Campus du Havre. 

S'interrogeant sur ce qui la pousse à converser et à communiquer avec des personnes si différentes d’elle, Musimbi Kanyoro, présidente du conseil d'administration de l'UWC International, a été heureuse de partager son point de vue personnel. « Ce qui m'inspire, c'est ce que je vois chez les autres, quelque chose que je n'ai pas. Je veux pouvoir en tirer des leçons. Dans les gens qui sont différents de moi, je vois un enrichissement personnel, je veux aussi partager un peu de qui je suis, ma façon de voir le monde, quelle a été mon expérience. Lorsque nous rassemblons tout cela, cela élargit vraiment notre champ de compréhension de qui nous sommes et du monde dans lequel nous vivons », a dit le Dr Kanyoro.

En tant que représentant de la jeune génération, Zac Merida, étudiant à Sciences Po, Campus du Havre, en France, a souligné la question de l'éducation moderne et la façon dont elle a façonné l'esprit des étudiants du monde entier. « Je pense que l'une des révolutions majeures récentes dans l'éducation est ce qu'on appelle généralement les arts libéraux. C'est cette idée que les étudiants gagnent beaucoup à être exposés à différents domaines de connaissances. Évidemment, l'une des critiques des arts libéraux est l'idée que vous devenez un touche-à-tout sans maîtriser rien. Mais d'après mon expérience, avec différents domaines, alors qu'ils parlent de différents phénomènes et de différentes choses sur le monde – et finalement, la meilleure manifestation de cela est la pandémie, – vous ne pouvez pas séparer complètement ces choses », a noté Zac Merida. 

Le modérateur de l'événement Jaime Nieman, professeur de politique internationale à l'École internationale de la Méditerranée orientale, a soulevé la question de permettre la diversité de pensée dans le même espace et au même endroit. « [Il y a] un ensemble universel d'expériences qui nous rend tous humains. Nous pouvons tous comprendre que les humains ont une expérience commune, et culturellement, lorsque nous passons du temps avec d'autres qui sont différents de nous, nous nous transformons. Nous nous connectons de nouvelles façons. Mais parfois, la diversité des pensées, des idéologies et des croyances devient une sorte de territoire de tension », a expliqué M. Nieman qui a également remercié les intervenants d'avoir pris part à ce débat. 

Au cours de la dernière partie de l'événement, l'équipe de Waterford Kamhlaba UWCSA (WK UWCSA) a été nommée lauréate de l’édition 2021 du programme Young Aurora avec leur projet Seed of Hope (Graines d’Espoir) qui propose une solution pour autonomiser les jeunes du camp de réfugiés de Malindza en créant un centre de jeunes qui sert en tant que centre d'éducation en ligne et espace social. Les étudiants ont reçu une subvention de 5 000 dollars afin de leur permettre de poursuivre le développement du projet.

A continuación, el video completo del evento (en inglés).