Les frères Abraham et Artyom Alikhanian, physiciens nucléaires

A propos

Abraham et Artyom Alikhanian (Abraham porte le nom Alikhanov) étaient deux frères, physiciens nucléaires. Leurs découvertes et leur qualité éminente ont fait grandement progresser l’étude de la physique nucléaire.

 

Origines

Les deux frères sont nés à Tiflis (l’actuelle Tbilissi, en Géorgie) à l’époque de l’empire russe.

 

Titres de gloire

Abraham créa le premier réacteur nucléaire d’Union Soviétique, ainsi que l’Institut de Physique Théorique et Expérimentale de Moscou. Artyom fut le premier Européen à diriger les conférences Loeb à l’Université de Harvard et il est parfois appelé le « père de la physique arménienne. » Ils fondèrent ensemble l’Académie des Sciences d’Arménie.

 

Citations

« L’Arménie compte parmi ses fils nombre de créateurs pour révéler au monde l’équité de son caractère et la splendeur de l’âme de son peuple. »

 

Ce que l’on a dit à leur sujet

« Tu représentes la seule génération de physiciens à avoir eu la chance d’être témoin d’une époque formidable ; une époque où les éléments mêmes de la science ont été mis à bas et transformés. » Propos de Lev Artsimovitch à Abraham Alikhanian

Le film « Bonjour c’est moi ! » (1966), s’inspire de la biographie d’Artyom Alikhanian. Le personnage principal est interprété par Armen Dzhigarkhanyan. Ce long métrage fut sélectionné pour la Palme d’Or lors du Festival du Film de Cannes.

« Il lui incomba de changer la face de cette terre et, comme fondateur des sciences physiques en Arménie, il peut être cité parmi les porteurs de flambeau de ce pays. » - A.B. Migdal à propos d’Artyom Alikhanian.

 

 

French
Image: 
Display type: 
Small
Weight: 
0