Aram Khatchatourian, compositeur

A propos

Aram Khatchatourian est l'un des plus grands compositeurs du 20ème siècle. Sa musique conquit l'Union Soviétique puis le monde. Il est célèbre pour avoir fusionné des mélodies populaires arméniennes dans ses compositions.

 

Origines

Khatchatourian naquit et grandit à Tiflis (l'actuelle Tbilissi, Géorgie) en 1903, de parents arméniens. Il partit à Moscou après la création de l'Union Soviétique, où il fut formé au Conservatoire Gnessine. Bien qu'ardent socialiste, il fut la cible des autorités pour avoir soi-disant rendu sa musique inaccessible au peuple. Même s'il fut réhabilité par la suite, il produisit très peu d'œuvres jusqu'à sa mort.

 

Célèbre pour

Plusieurs compositions, dont le ballet « Gayaneh », repris dans le film 2001 : « L'odyssée de l'espace », de Stanley Kubrick. Autres œuvres célèbres : « la Danse du sabre » et « Spartacus ».    

 

Ce qu'il a dit

"Je suis athée, mais je suis un enfant du peuple [arménien] qui fut le premier à adopter officiellement le christianisme; visiter le Vatican était donc pour moi un devoir." (4)

"Qu'importe si j'hésite entre plusieurs langages musicaux...  Avec d'autres [compositeurs arméniens], nous ferons en sorte que toute l'Europe et le monde entier écoutent notre musique. Et lorsqu'ils entendront notre musique, les gens diront sûrement : "Parlez-nous de ce peuple et montrez-nous le pays qui produit un tel art."

 

Ce que d'autres ont dit de lui

"C'est véritablement un petit miracle de voir un Arménien exceptionnellement doué, avec une personnalité musicale à part, profondément enracinée dans les traditions populaires de sa région, qui choisissant de devenir musicien professionnel, rejoint sans ambages le Conservatoire de Moscou pour devenir rapidement sa figure de proue." – « New York Times » (5)

"Son œuvre la plus connue, la stupéfiante « Danse du sabre », mérite amplement sa renommée mondiale." - Alan Blackwood in Encyclopedia of Music in the 20th Century (1980)

"Sa musique, naturellement, se ressent un peu de la nervosité du son au 20ème siècle, avec l'apparition des dissonances. Mais, en même temps, elle marie cet admirable néoromantisme, une orchestration luxuriante et une approche supérieure, elle me paraît donc pouvoir être des plus pertinente à notre époque." - Marin Alsop, directeur musical de l'Orchestre Symphonique de Baltimore et chef d'orchestre de l'Orchestre Symphonique de l'Etat de Sao Paulo

 

Faits marquants

 

Spartacus

Mascarade

Danse du sabre

Gayaneh

 

Prochainement

 

Opéra de Vienne, 18 mars 2015

Carnegie Hall, New York, 20 mars 2015

South Bank Centre, Londres, 13 avril 2015

 

French
Image: 
Display type: 
Small
Weight: 
0